Genealogiæ

Bienvenue

La généalogie c’est facile !

Les raisons d'établir sa généalogie sont nombreuses et souvent propres à chacun, mais l'envie de mieux connaître ses ancêtres connaît un extraordinaire essor.

Selon des sondages récents, sept Français sur dix se déclarent intéressés par la généalogie mais considèrent cette activité comme chronophage, compliquée et onéreuse.

chronophage : S'il est une activité qui prend beaucoup de temps c'est effectivement la recherche généalogique. La cause principale étant la recherche de ses seuls ancêtres et, trop souvent individuellement, alors que la généalogie doit être une activité partagée pour être efficace.

compliquée : Contrairement à une opinion largement répandue, les archives de l'état-civil sont généralement bien conservées et maintenant très souvent accessibles via Internet. On peut donc, assez facilement retrouver les actes concernant ses ancêtres.

onéreuse : Il y a encore quelques années, une recherche généalogique s'effectuait "sur place", c'est-à-dire qu'il était nécessaire de se rendre à l'endroit où était le document recherché. Cela impliquait des déplacements donc du temps et un coût. Désormais, la mise en ligne des archives simplifie énormément cette démarche.

Néanmoins, une recherche effectuée par un généalogiste professionnel, souvent à titre officiel (succession, relèvement d'un nom de famille ...), a un prix justifié. Par ailleurs il existe de nombreux sites d'hébergement d'arbres généalogiques avec un prix d'adhésion plus ou moins important selon les possibilités offertes.

Les difficultés sont ailleurs !

Établir son arbre généalogique reste un exercice complexe et délicat à entreprendre compte tenu des différentes graphies des patronymes (lorsqu'ils existent), de l'utilisation des prénoms, des limites dans le temps, des toponymes et des éventuelles erreurs et/ou mauvaises interprétations du transcripteur de l'acte. (voir le sujet détaillé)

Tous cousins ?

C'est une évidence biologique. Tous les êtres humains sont des Homo sapiens sapiens. On constate donc que les quelques sept milliards d'individus vivant actuellement sont tous issus d'une population estimée à 500 000 membres il y a 100 000 ans. Si nous sommes, avec certitude, "tous cousins" il est impossible, à l'heure actuelle, d'établir tous les liens de parenté historiques entre tous les individus. Mais il est possible, dans des limites de temps, d'établir des liens de parenté entre un grand nombre de personnes.

Ce qui est le plus intéressant en généalogie c'est de connaître nos ancêtres mais surtout de savoir comment ils vécurent, ce qu'ils ont fait, quels métiers ils ont exercé ... en bref quelle fut leur vie. Mais pour cela il faut commencer par les identifier donc établir leurs (nos) arbres généalogiques. C'est une des principales ambitions du projet Genealogiæ.

Genealogiæ est un projet non-professionnel, de collecte de données généalogiques issues des registres d’état civil et des fonts baptismaux. Ces données sont inscrites sur un arbre unique, reliant entre eux les individus et ainsi éviter la création de doublon.

La spécificité de ce projet est, dès que possible, d’indiquer la source précise de chaque évènement (naissance, mariage, divorces, décès), pour permettre de vérifier rapidement l’exactitude des données.

Avec la mise en ligne, via internet, de la plupart des registres, il est désormais possible de relever les actes et de construire les arbres généalogiques des familles.

Préalable : Après la création d’une petite base de données reprenant la totalité des naissances, mariages et décès de la commune de Frières-Faillouël (village du département de l'Aisne) la base s'est étendue aux communes du canton de Chauny (Aisne) et pour la période allant de l’année 1900 à 1915 (pour les communes dont les actes sont numérisés).

Sont en cours, les relevés des mariages du même canton. L’intérêt de se concentrer sur les actes de mariages est que ces derniers mentionnent, en principe, la filiation des mariés. Cette « grille» de départ ne se limite évidemment pas aux seules communes du canton de Chauny, les mariés et leurs parents pouvant être originaires d’une autre commune, d’une autre région, d’un autre pays.

Suites

Lorsque les mariages des communes indiquées seront relevés, il conviendra de procéder de façon identique en ce qui concerne les décès, puis les naissances.

Gratuité : Les vies de nos ancêtres ne nous appartenant pas il est décidé que la consultation, l'utilisation, la participation à ce projet sont entièrement gratuites.

Relevés

Décès d'un inconnu. Chauny le 2 avril 1902. Acte 182 page 113-113 sur 376.